GMF - Conseils en gestion de patrimoine
logo gmf
logo conseil en patrimoine

Bienvenue sur le nouveau site de la GMF dédié aux Conseils en Patrimoine.

Placements, retraite, transmission, fiscalité : vous trouverez ici les conseils de nos experts pour vous aider à gérer votre patrimoine en toute sécurité et sans aucun engagement. Ce site vous présente l’intégralité des services, simulations et pré-diagnostics personnalisés que nous mettons gratuitement à votre disposition.
Sur chaque thématique, vous avez la possibilité d’effectuer en ligne une demande de bilan personnalisé, de façon sécurisée et totalement confidentielle.

Bonne visite sur notre site !

Retour au sommaire des articles

Les articles de nos experts

06 janvier 2014

Pourquoi choisir l'assurance vie ?

par Catherine Castelli, Conseillère en Patrimoine.

C’est quoi l’assurance vie ?

Un moyen d’épargner sur des supports en euros ou en unités de compte. Avec une condition propre à l’assurance vie, c’est de nommer un bénéficiaire.

Ainsi en cas de décès du souscripteur du contrat, les personnes nommées dans la clause bénéficiaire percevront le capital leur revenant et ceci sans passer par le notaire.

Quelle est la différence avec l’assurance décès ?

En assurance décès il n’y a pas d’épargne. On compare souvent cette assurance à une assurance habitation, car c’est le même principe. C’est-à-dire que pour couvrir un risque, l’assuré paye une cotisation et l’assureur s’engage à verser un capital.

Ce capital permet ainsi aux bénéficiaires de financer des obsèques ou de subvenir à une perte éventuelle de revenus.

On dit que l’épargne acquise sur un contrat d’assurance vie est bloquée pendant 8 ans.

Afin de bénéficier pleinement du cadre fiscal privilégié de l’assurance vie, il est conseillé d’attendre 8 ans.
Mais il est possible de demander le remboursement de tout ou partie de son épargne à tout moment.

Et tout le monde peut souscrire un contrat d’assurance vie ?

Oui toute personne majeure ou mineure.
Bien entendu pour les enfants mineurs, ce sont les représentants légaux qui ouvrent le contrat au nom de leur enfant.

Et concernant la fiscalité en cas de décès ?

Il ne faut pas oublier que la transmission est un des objectifs de l’assurance vie grâce à la clause bénéficiaire. Ainsi les personnes désignées perçoivent les sommes leur revenant avec une fiscalité avantageuse.
En effet on peut transmettre sans fiscalité jusqu'à 152 500 € par bénéficiaire pour tous les versements effectués avant le 70ème anniversaire. Après 70 ans, les versements effectués seront soumis aux droits de succession, selon le lien de parenté, uniquement sur la fraction des primes versées au-delà de 30 500 € et pas sur la plus-value.

La souplesse du contrat d’assurance vie.

L’assurance vie peut être un complément de revenus pour la retraite.
Avec le capital épargné sur un contrat d’assurance vie, le souscripteur peut à tout moment bénéficier de revenus complémentaires.
Il peut percevoir les intérêts produits par son capital, ou percevoir des sommes qu’il a lui-même déterminées, enfin il peut mettre en place une rente viagère.

Comme on peut le constater l’assurance vie reste un placement qui répond à plusieurs objectifs : épargner et disposer des fonds à tout moment, avoir des compléments de revenus pour la retraite et transmettre un capital aux bénéficiaires avec une fiscalité avantageuse.

N’hésitez pas à prendre contact avec nos Conseillers en Patrimoine ou à réagir sur ce blog si vous le souhaitez.

Partagez cet article

Retour Haut de page

Fermer XEn poursuivant votre navigation sur le site " Conseils en Patrimoine " de la GMF, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des contenus et messages adaptés à vos besoins.

En savoir plus sur les cookies