GMF - Conseils en gestion de patrimoine
logo gmf
logo conseil en patrimoine

Bienvenue sur le nouveau site de la GMF dédié aux Conseils en Patrimoine.

Placements, retraite, transmission, fiscalité : vous trouverez ici les conseils de nos experts pour vous aider à gérer votre patrimoine en toute sécurité et sans aucun engagement. Ce site vous présente l’intégralité des services, simulations et pré-diagnostics personnalisés que nous mettons gratuitement à votre disposition.
Sur chaque thématique, vous avez la possibilité d’effectuer en ligne une demande de bilan personnalisé, de façon sécurisée et totalement confidentielle.

Bonne visite sur notre site !

Nos vidéos

Tous les mois, votre émission « 3 minutes pour votre patrimoine » vous aide à décrypter l'information patrimoniale en matière de placements, retraite, transmission et fiscalité.

Introduction

Pour l’achat d’un bien immobilier, le recours au crédit bancaire est souvent un passage obligé. Mais en cas d’accident, comment s’assurer que les échéances de remboursement soient prises en charge ?

Pour se protéger, la solution est de souscrire une assurance emprunteur. Reste à savoir comment choisir l’assurance qui convient le mieux à votre situation ?

Nadia Larbaneix nous en dit un peu plus aujourd’hui.

L'assurance emprunteur

Pour commencer, l’assurance emprunteur, qu’est-ce que c’est ?

L’assurance emprunteur, communément appelée assurance crédit ou de prêt immobilier, est une assurance qui garantit le remboursement partiel ou total d’un emprunt en cas de décès, d’invalidité voire de perte d’emploi de l’assuré.

Qui est protégé par cette assurance ?

Même si l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire, la banque va s’entourer de garanties lorsqu’elle prête de l’argent. Cette assurance protège donc la banque puisqu’elle prendra en charge le remboursement du capital restant dû.

Elle protège également l’assuré et sa famille. En effet, la dette que représente le crédit ne sera pas transmise aux héritiers.

Suis-je tenu d’adhérer à l’assurance emprunteur proposée par l’organisme préteur ?

Non.
Depuis La loi Lagarde du 1er juillet 2010, l’emprunteur est libre de choisir son contrat d’assurance au sein d’un autre établissement que le préteur.
C’est ce que l’on appelle la délégation d’assurance.

Un contrat de groupe ?

Quel intérêt d’opter pour une assurance différente de celle proposée par la banque ?

La banque propose un contrat d’assurance dit « contrat de groupe ».
Ce type de contrat comporte une mutualisation des risques, aussi son tarif est le même pour tous les clients.
Le taux de cotisation, mais également le montant des garanties ne tiennent donc pas compte de l’âge, de l’état de santé, de la durée de l’emprunt ou encore de la situation professionnelle de l’assuré.

Un contrat à titre individuel ?

Vers quelle autre solution peut-on s’orienter ?

Il s’agit alors d’opter pour une assurance emprunteur à titre individuel, par le biais de la délégation d’assurance.
Ce type de contrat permet à l’emprunteur de bénéficier d’un tarif personnalisé et adapté à sa situation (choix des garanties, âge, fumeur ou non, pratique d’un sport à risque…).

Un bref exemple : un jeune emprunteur a un faible risque de décès, il bénéficiera ainsi d’une assurance emprunteur avec un tarif plus bas que l’assurance de groupe.

Souscrire un contrat à titre individuel

Concrètement, comment recourir à une délégation d’assurance ?

La demande d’adhésion à une assurance emprunteur se fait en même temps que celle de prêt.
Notre conseil est d’informer sa banque au moment de la phase de négociation du prêt, du souhait de recourir à une délégation d’assurance.

Le prêteur peut-il refuser un contrat d’assurance dit individuel ?

Non, dès lors que le contrat souhaité par l’emprunteur présente un niveau de garanties équivalent au contrat d’assurance qu’il propose.
En cas de refus, ce dernier doit être motivé. Il est même recommandé de se faire signifier par écrit le motif de refus du prêteur.

Bien choisir son contrat

Un dernier conseil pour bien choisir son contrat d’assurance emprunteur ?

Faire jouer la concurrence est essentielle. Il faut étudier les niveaux de garanties, les exclusions, les durées et les modalités d’indemnisation pour être sûr de choisir l’offre la plus personnalisée et le meilleur rapport qualité/prix du marché.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à prendre contact avec nos conseillers en Patrimoine.

Partagez cet article

Retour au sommaire des vidéos Haut de page

Fermer XEn poursuivant votre navigation sur le site " Conseils en Patrimoine " de la GMF, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des contenus et messages adaptés à vos besoins.

En savoir plus sur les cookies